PLU-H -7

7 jours, c’est le temps qu’il reste aux citoyen.e.s pour prendre part à l’enquête publique de révision du PLU-H de la Métropole de Lyon et s’y exprimer. Nous croyons utile de réaffirmer l’importance de  nous emparer d’une telle opportunité, sans grandes illusions peut-être mais de sorte à nous doter de toutes les ressources disponibles et utiles à faire entendre nos voix, quelle que soit d’ailleurs notre opinion. La participation aux choix d’aménagement de nos villes est une affaire sérieuse. Nos voix méritent d’être entendues.

Notre Association s’est pourvue d’un outil de travail destiné à mettre en évidence les lacunes en matière patrimoniale, à Villeurbanne, puisque c’est son ressort. Celui-ci prend  la forme d’un mémoire contributif à l’enquête publique qui sera soumis prochainement à l’administration. Il est consultable ici :

Contribution patrimoniale PLUH Villeurbanne

Nous formons le vœu que chacun.e puisse se saisir de ce travail afin de fortifier ses vues sur toutes ces questions, pour, le cas échéant, participer à l’enquête via le registre en ligne accessible ici.

En substance le PLU-H propose deux outils normatifs : les éléments bâtis patrimoniaux ou EBP appliqués à la protection d’objets singuliers jugés remarquables, et les périmètres d’intérêt patrimonial ou PIP appliqués, eux, à la protection d’ensembles remarquables.  Ces PIP proposent des prescriptions parfois allusives, vagues, et surtout variables selon les périmètres.  En définitive l’application d’un PIP n’empêchera pas les remaniements dans son secteur d’application mais pourra certainement empêcher la construction d’un cube (forme très à la mode…) dans un tissu pavillonnaire de 1900 parce qu’il n’obéira pas aux réglementations retenues par le PIP (respect d’une typologie dans la forme des toitures à deux pans, présence d’un mur-bahut, volumétrie, etc).

La Métropole a proposé une centaine d’EBP et 22 PIP. Vous pouvez consulter l’ensemble de ces propositions ici (puis cliquer sur l’onglet Documents de la commune).

Nos propositions complémentaires se posent comme un manifeste à l’endroit de la mémoire industrielle, à valoriser car constitutive de l’identité de notre Ville, vecteur enfin de cohésion sociale. Il appelle à la prise en considération non seulement de l’usine mais aussi de la maison qui forment un tout dans notre perception collective.

Dans ce sens notre travail propose des EBP et des PIP supplémentaires. Et nous aimerions que le plus grand nombre d’habitant.e.s s’en inspire afin d’accompagner nos propositions. Beaucoup de quartiers en effet, remarquables par ailleurs échappent à ce genre de protection. Citons par exemple le quartier des Maisons neuves ou des recoins de Croix Luizet autour de la rue Jean-Baptiste Clément,  la rue Marie Antoinette, ou encore des détours et impasses ombragées dans les environs de Cyprian et de Jules Guesde ou la rue Alfred Brinon aux Buers…

Demandez, vous aussi, leur protection. Proposez-les en tant que PIP.

Nous avons sillonné une ville que nous pensions bien connaître, villeurbannai.e.s que nous sommes. Et pourtant nous l’avons découverte sous un jour neuf, tout à la fois pittoresque et attachant de simplicité. Nous avons vu derrière d’humbles mais belles clôtures des gens arroser leurs jardins, les branches des cerisiers commencer à ployer sous leurs fruits mûrs, parfois même les poules vagabonder paisiblement. Nous pensons qu’un maintien de ce naïf état des choses, qui résument une certaine idée de l’existence, passe par la conservation matérielle des lieux. Sans elle les choses finissent par se fragmenter, s’appauvrir, et se marginaliser, tout simplement parce que les forces qui contrôlent notre société ne s’intéressent pas qu’au bien commun.

Une unité se rompt et se délite irrémédiablement à partir du moment qu’on y donne prise. C’est bien cela qu’il s’agit d’éviter, surtout dans des ensembles de caractère.

nb : dernière mise à jour du document ici.

 

2 commentaires

  1. Bravo pour votre implication ! Nous vous soutenons et avons déposé notre contribution pour le classement PIP du secteur Rue Jean-Baptiste Clément à Place de Croix-Luizet et rues adjacentes.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.